DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Dette : les doutes allemands autour des engagements grecs


Grèce

Dette : les doutes allemands autour des engagements grecs

L’accord entre la Grèce et ses créanciers a été à peine conclu, que déjà certains s’interrogent sur la capacité d’Athènes à tenir ses engagements. En Allemagne, notamment, le ministre des Finances Wolfgang Schäuble a fait part de ses doutes ce mercredi. Pour autant, il a appelé les parlementaires allemands à donner leur feu vert. Un vote du Bundestag est en effet nécessaire pour accorder le prolongement de l’aide financière à la Grèce.

“Ces derniers jours, nous avons réussi à trouver un compromis; ce n’est pas rien, mais c’est loin d‘être tout !”, a commenté la chancelière Angela Merkel, qui a prévenu qu’il restait “encore beaucoup de travail”.

L’autre question, c’est celle de l’acceptation du compromis par les Grecs, surtout ceux qui ont porté au pouvoir le parti Syriza, sur la base de son programme anti-austérité. Le plan de réformes proposé par le gouvernement Tsipras n’est pas chiffré, laissant justement des marges de manœuvres pour ne pas mécontenter l‘électorat de Syriza.

L’accord conclu avec Bruxelles doit permettre à la Grèce de tenir financièrement jusqu‘à l‘été, sachant qu’il faudra bientôt se pencher sur la situation au-delà du mois du juillet.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Moscou s'inquiète d'une volonté d'échec des Accords de Minsk