DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Odieuse année 2014 : victoire de la guerre, défaite des civils


Royaume-Uni

Odieuse année 2014 : victoire de la guerre, défaite des civils

ALL VIEWS

Touchez pour voir

2014, une année catastrophique pour les civils piégés dans les conflits. Amnesty International dresse son bilan annuel, un bilan très noir : hormis les millions de civils tués, 2014 c’est 50 millions de déplacés, du jamais vu depuis la Seconde guerre mondiale. Et Amnesty International pointe du doigt les leaders mondiaux, accusés d’avoir répondu “de manière scandaleuse et inopérante”.

“Le Conseil de sécurité des Nations unies, créé pour protéger les civils et assurer la paix et la sécurité, a lamentablement échoué, dit Salil Shetty, secrétaire général de l’organisation de défense des droits de l’Homme. Et l’une des raisons est que ses membres ont abusé du droit de véto.” Amnesty demande donc que les membres du Conseil de sécurité renoncent volontairement à faire usage de leur droit de veto en cas de génocide, de crimes de guerre ou de crime contre l’humanité.

L’Ukraine, la Syrie, Gaza, le Nigéria, les conflits en 2014 ont été particulièrement nombreux et perdurent. Amnesty passe en revue 160 pays, et recense des exactions dans
35 d’entre eux par des groupes armés comme Etat islamique ou Boko Haram.

Et pour 2015, Amnesty prévoit de plus en plus de civils vivant sous le contrôle de ces groupes brutaux et une aggravation de la crise humanitaire des réfugiés.

Amnesty international. Rapport annuel 2014/2015

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Autriche : trois hommes et une main bionique