DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Sports United : cyclisme sur piste, ski alpin, et les gladiateurs sur glace


sport-united

Sports United : cyclisme sur piste, ski alpin, et les gladiateurs sur glace

Joe Allen, euronews :
“Bonjour et bienvenue dans Sports United, magazine qui parcourt le monde pour vous offrir l‘émotion et l’intensité de disciplines sportives de très haut niveau. Voici donc un avant-goût de ce qui vous attend cette semaine : de l’explosivité et de l’intensité avec les mondiaux de cyclisme sur piste, de la glisse et de la technique avec la coupe du monde de ski alpin, et puis de la maîtrise et de la folie avec le Gladiators Ice Speedway.

La piste aux étoiles

Après Bordeaux en 2006, la France a de nouveau été choisie pour accueillir les championnats du monde de cyclisme sur piste. La semaine dernière, quelque 380 cyclistes de 37 nations ont fait parler la puissance musculaire de leurs jambes, avec cinq jours de course au sein d’un vélodrome flambant neuf à Saint-Quentin-en-Yvelines, près de Paris. Voici quelques-uns des moments forts de ces championnats :”

Honneur aux dames, et au nouveau record du monde de poursuite établi par la fusée australienne. Une fusée à quatre étages : Annette Edmondson, Ashlee Ankudinoff, Amy Cure et Melissa Hoskins. Pour leur sacre, elles s’offrent le scalp de la Grande-Bretagne, quadruple championne du monde en titre.

Intenable à domicile, la France termine meilleure nation au tableau des médailles, grâce notamment à François Pervis, vainqueur du keirin et qui conserve ici son titre sur le kilomètre, bouclé en 1’00,207.

Ces mondiaux ont également été ceux du retour de Grégory Baugé. Retour fracassant pour se hisser de nouveau tout au sommet de la hiérarchie en vitesse. Un quatrième titre dans la discipline, le neuvième de sa carrière, obtenu face au Russe Denis Dimitriev.

Encore plus fort, chez les dames cette fois, avec l’Australienne Anna Meares qui a récolté le onzième titre mondial de sa carrière – personne n’a fait mieux – en remportant à 31 ans l‘épreuve de keirin. Et si l’on s’amuse à également comptabiliser ses médailles d’argent et de bronze, on arrive à 26, encore un record.

Les reines des neiges

Joe Allen :
“A toutes les trois, Tina Maze, Anna Fenninger et Mikaela Shiffrin ont gagné tous les titres individuels féminins des championnats du monde, début février. Remis de ses émotions, ce trio a renoué avec les épreuves de coupe du monde, mais toutes n’ont pas pu rester sur leur lancée.”

Anna Fenninger. Double médaillée d’or au mondiaux de Beaver Creek, en slalom géant et Super-G, l’Autrichienne a de nouveau goûté à la victoire à Maribor, en Slovénie, sur le slalom géant. Cette deuxième victoire de la saison en coupe du monde lui permet de prendre les commandes du classement de la spécialité.

Mikaela Shiffrin. 19 ans seulement et déjà reine incontestée du slalom, double championne du monde en titre. Les piquets de Maribor n’ont pas résisté à l’Américaine. Cette douzième victoire de sa carrière en coupe du monde de slalom, c’est du jamais-vu chez une skieuse si précoce.

Tina Maze. Après les titres en descente et en surper-combiné à Beaver Creek, le retour au pays a un goût amer. La Slovène part à la faute en slalom et en géant. Elle reste en tête du classement général de la coupe du monde, mais Anna Fenninger n’est plus qu‘à 84 points.

Samsonov toujours plus loin

Joe Allen :
“Le World Tour de tennis de table était au Qatar le week-end dernier pour une troisième manche des Super Series exigeante. Les meilleurs pongistes étaient au rendez-vous à Doha, avec un seul objectif, la plus haute marche du podium.”

C’est Vladimir Samsonov qui a eu le dernier mot à Doha. À 38 ans, le Biélorusse a su rebondir après son élimination au premier tour de l‘étape au Koweit. Opposé en finale à l’Allemand Dimitrij Ovtcharov, l’ancien numéro un mondial s’impose en cinq manches. Déjà vainqueur à Doha en 2003, Samsonov en est désormais à 27 titres individuels en 38 finales Pro Tour disputées, un record chez les messieurs.

Chez les dames, les honneurs sont pour Elizabeta Samara. Une petite surprise, car la Roumaine, tête de série numéro sept, bat en finale la tête de série numéro trois, l’Allemande Han Ying, sans concéder la moindre manche.

Spotlgiht : Ilías Iliádis

Joe Allen :
“La saison de judo bat son plein, il y a eu récemment le Grand Prix de Düsseldorf, nous avons donc voulu mettre un coup de projecteur sur un habitué des podiums, Ilías Iliádis, et essayer d’en apprendre un peu plus sur lui, l’ancien champion olympique et actuel champion du monde.”

Ilías Iliádis, champion du monde de judo (- 90kg) :
‘‘Petit, j‘étais vraiment un enfant très, très difficile et je suis allé dans un dojo et j’ai vu ce respect, ce respect pour tout le monde, pour les professeurs, le respect pour le tatami.”

“C’est ce que j’ai choisi. C’est mon sport, c’est ma vie.”

“Peu importe que vous soyez fort ou pas, ce qui compte, c’est de priver l’adversaire de sa force.”

“Il faut d’abord apprendre à respecter son adversaire, et puis après il faut gagner.”

“Quand je combats, je veux le sentir. La première fois, je veux sentir sa force, comment il se déplace latéralement. Et après, je fais de mon mieux.”

“Je ressens l’adrénaline, je me sens puissant… C’est la meilleure sensation que je connaisse.”

“Je m’appelle Ilías Iliádis, et ici, c’est chez moi.”

Inside sport : les gladiateurs de la glace

Joe Allen :
“Il y a des disciplines qui ont un nom plein de promesses. Que dites-vous de l’Ice Speedway Gladiators. Comme pour les véritables gladiateurs, le danger est omniprésent, mais ce sport, les aficionados en raffolent.”

Imaginez-vous à cheval sur une tronçonneuse lancée plein gaz sur un anneau de vitesse de glace. Voilà le quotidien de ces gladiateurs-là. Nourries au nitro-méthanol, leurs montures sont équipées de roues ornées de clous de 28 mm.

À ce petit jeu, les meilleurs, ce sont les Russes, à l’instar de Dmirty Khomitsevich : “c’est la même glace pour tout le monde, dit le champion du monde 2003. On prépare sa moto pour n’importe quelle qualité de glace. C’est bien quand la glace est molle. Quand il fait beau temps comme aujourd’hui, c’est un bon entraînement. (…) On met la pression dans les pneus et dans les suspensions. Chaque pilote essaie de d’appliquer la meilleure pression possible, selon le type de piste. Une fois que c’est fait, je mets les gaz et c’est parti.”

Il reste un peu moins de la moitié du championnat à disputer. L’avant-dernière étape est prévue le 7 mars à Assen, aux Pays-Bas.

Chris Gayle, la mise aux points

Joe Allen :
“Il n’avait pas réalisé de century depuis juin 2003. Mais le maître de la batte des Indes occidentales Chris Gayle a fait taire ses détracteurs la semaine dernière, dans un match de la coupe du monde contre le Zimbabwe. Il a signé le premier double century de l’histoire de la compétition. Le gaucher a frappé 16 six et totalisé 215 points, avant d‘être sorti.
Merci de votre fidélité, on se quitte sur les images du record. À la semaine prochaine.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

sport-united

Sports United : Ogier et Fannemel au sommet, l'Inde entame la défense de son titre mondial en cricket