DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Etudier en Irlande, briller à Tenerife


generation-y

Etudier en Irlande, briller à Tenerife

En partenariat avec

Tamsin Nolan étudie la mode en Irlande, au Galway Technical Institute. Mais c’est à Tenerife que nous faisons sa connaissance. “ Je ne sais pas du tout dessiner. Donc j’ai toujours cru que je ne pourrais pas travailler dans la mode,” confie-t-elle. “ Quand j’ai trouvé ce cours, j‘étais ravie ! On travaille surtout le style, la mise en scène et les séances photos. Je ne me permettrai jamais de dire que quelqu’un ne ressemble à rien. Parce que les gens portent ce qui leur plaît. Je porte des vêtements délirants, mais ça me plaît et ça me rend heureuse ! “

Pour qui, comme Tamsin, rêve de connaître le monde de la mode de l’intérieur, quoi de mieux qu’un stage où l’on peut participer à la création de tenues parmi les plus éblouissantes au monde ? Le cursus que suit Tamsin inclut un programme de mobilité baptisé MAKE. Avec cinq autres étudiants, elle est venue à Tenerife pour participer à l‘élaboration des robes de la Reine du carnaval local. L’Union européenne soutient ce type de stage via le programme Erasmus Plus. “ Nous sommes entre 25 et 30, répartis sur deux projets de tenue. A part ça, nous sommes aidés par un groupe d‘étudiants irlandais, “ explique le designer Daniel Pagés.

Depuis 2010, le Galway Technical Institute a assuré une expérience professionnelle à l‘étranger à plus de 350 étudiants dans toutes les filières qu’il propose, du journalisme au sport en passant par les affaires et la mode. Mary Breheny, également étudiante au Galway Technical Institute, est enthousiaste : “ je me suis toujours énormément intéressée à la mode et dès que j’ai découvert ce carnaval l’an dernier, tout m’a attiré dans cet événement. Les costumes incroyables et le reste ! “ Concentrée, Tamsin décrit sa mission : “ on colle des strass pour créer des motifs. Les robes sont énormes, elles sont absolument impressionnantes. Nous sommes dans ce grand hangar. Et c’est fou comme le secret est bien gardé ! Elles scintillent tellement ! “

Le concept de mobilité met l’accent sur l’importance de sensibiliser les étudiants à d’autres cultures. “ Ce sont des stages professionnels, insiste Mariví Gracia, coordinatrice de MAKE. Il s’agit de s’intégrer dans un environnement de travail, de s’adapter à une équipe et à une façon différente de faire les choses. Cela leur ouvre l’esprit, stimule leur imagination et leur capacité à s’adapter à différentes équipes de travail. “

Ces étudiants ont aussi une opportunité rare : présenter leur travail à des millions de gens lors du défilé retransmis à la télévision. “ Ce projet en particulier est encore plus gratifiant parce qu‘à la fin, ils peuvent voir le résultat de leurs efforts sur scène, pour l‘élection de la Reine du Carnaval de Tenerife
. Ils seront les témoins de quelque chose d’unique et de propre à notre culture, “ précise Mariví Gracia.

Le grand soir est arrivé. Cathal O’Doherty, autre étudiant du Galway Technical Institute, a les yeux qui brillent : “ venir ici et voir tous ces costumes faits main… C’est merveilleux. La quantité de choses que nous avons faites… Toutes les plumes, tous les strass ont dû être placés à des endroits précis. Honnêtement, c’est la plus belle expérience de ma vie. “

Même si au final, leurs reines n’ont pas été sélectionnées, ces étudiants irlandais ne sont pas près d’oublier leur séjour à Tenerife.

Retrouvez tous les sujets de Generation Y sur les réseaux sociaux.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Le choix de la rédaction

Prochain article

generation-y

SHAPE ou comment réenchanter le son de l'Europe