DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Angelica frustration sexuelle et poltergeist à l'époque victorienne

Vous lisez:

Angelica frustration sexuelle et poltergeist à l'époque victorienne

Taille du texte Aa Aa

Adapté du roman d'Arthur Philipp, Angelica –réalisé par Mitchell Liechtenstein– revient dans un cadre surnaturel sur la repression des sentiments et du sexe à l'époque de l'Angleterre victorienne.

Avec Angelica, le réalisateur Mitchell Lichtenstein remet un pied dans le fantastique, mais au cœur de l’Angleterre victorienne.

Point of view

J'aime que ce film démarre comme n'importe quel drame costumé, sur une jeune couple qui tombe amoureux, une histoire avec de nombreux rebondissements et retournement de situation. Non seulement, c'est une histoire d'amour, mais ce sont les différentes couches de l'histoire. En analysant ce qu'ils appelaient l'hystérie féminine à l'époque, la répression

Le film est adapté du roman d’Arthur Phillip, l’histoire d’un couple qui endure une certaine pression psychologique et surnaturelle après la naissance de leur premier enfant.

Jena Malone, joue la mère, Constance, qui après avoir failli mourir en couches, donne vie à la petite Angelica. Suite à cette expérience, la jeune femme décide de pratiquer l’abstinence sexuelle.

Toutefois, frustrations nocturnes et désirs charnels finissent par se manifester sous la forme d’un poltergeist qui terrorise tout le monde.

Le livre et le film critiquent les attitudes victoriennes envers la sexualité féminine.

Jena Malone, actrice :
“J’aime que ce film démarre comme n’importe quel drame costumé, sur une jeune couple qui tombe amoureux, une histoire avec de nombreux rebondissements et retournement de situation. Non seulement, c’est une histoire d’amour, mais ce sont les différentes couches de l’histoire. En analysant ce qu’ils appelaient l’hystérie féminine à l‘époque, la répression du sexe face au désir sexuel, le fait qu‘à l‘époque, une femme en savait plus sur la manière dont elle devait s’habiller que sur son propre corps.”

L’actrice principale, Jena Malone, a beaucoup apprécié le tournage en costume d‘époque, quelque chose qui impacte forcément sur le jeu, assure-t-elle :

Jena Malone, actrice :
Ce film m’a changé à beaucoup de niveaux. Porter des corsets et des jupons influent sur votre démarche, modifie la manière dont vous respirez et ce que les gens oublient de dire, c’est que vous mangez d’une manière différente et que donc vous digérez d’une manière différente. Mes habitudes de sommeil étaient dérangées, et j’ai commencé à déprimer parce que je n’arrivais pas à digérer correctement ma nourriture. C‘était dingue.”

Angelica, qui a été dévoilé au 65è festival du film de Berlin, est attendu dans les salles européennes cette année.