DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

[Vidéos] Chili : le volcan Villarrica crache de la lave et inquiète

Le volcan Villarrica n’avait pas connu de si grosse colère depuis un bon moment, et sa violente éruption inquiète les autorités chiliennes. L’alerte est passée au rouge au cours de la nuit de lundi à mardi car le Villarrica crachait du feu et de la lave, menaçant Pucon qui se trouve à ses pieds. Plus de 3 600 habitants de la station balnéaire lacustre et d’une autre localité, Conaripe, situées dans la province de Cautin, dans le sud du Chili, ont été évacués; l’opération s’est passée dans le calme. Les établissements scolaires ont été fermés dans quatre communes en tout et les routes d’accès à la zone ont été barrées.

Le volcan, l’un des plus actifs du pays et d’Amérique du Sud, est sous constante surveillance parce qu’il rejette quotidiennement des fumées et des cendres. Cette fois, les experts chiliens du Service national de géologie et des mines estiment que son activité sismique a augmenté rapidement et “de manière considérable”. Une colonne de cendres s‘élève à environ trois kilomètres de hauteur dans le ciel au dessus de Pucon. La présidente, Michelle Bachelet, a tenu une réunion d’urgence au palais de La Moneda à Santiago. Elle s’est rendue sur place dans la journée de mardi pour mieux se rendre compte de la situation.

Le volcan, dont le nom en langue indienne Mapuche signifie “Entrée de la cordillère” (des Andes), culmine à 2 847 mètres et son dôme s‘étend sur 100 km2. Depuis 1558, il est entré une cinquantaine de fois en forte éruption. Sa dernière colère remonte à 2000.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Boris Nemtsov : 1959-2015