DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La justice russe refuse de libérer l'ex-pilote ukrainienne Savtchenko


Russie

La justice russe refuse de libérer l'ex-pilote ukrainienne Savtchenko

Alors qu’elle en est à plus de 80 jours de grève de la faim, Nadia Savtchenko va rester en prison. L’ancienne pilote a été élue symboliquement députée ukrainienne en octobre.

A Moscou, un tribunal a rejeté son appel afin qu’elle puisse assister à la session en cours de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe à Strasbourg. L’instance européenne avait de nouveau exigé hier sa libération.

Le président ukrainien Porochenko a lui aussi “écrit une lettre en ce sens à son homologue russe Vladimir Poutine pour une libération immédiate notamment pour des raisons médicales”. Nadia Savtchenko a déjà perdu une vingtaine de kilos.

Lundi, le chef de l‘État ukrainien lui avait décerné le titre de “héros de la nation”.

Nadia Savtchenko, a été arrêtée en juillet dernier alors qu’elle était engagée dans un bataillon pro-gouvernemental dans l’Est. Les autorités russes l’accusent du “meurtre prémédité” de deux journalistes russes à la mi-juin. Elle a toujours nié et clamé son innocence.

Son arrestation lui vaut une forte popularité et une forte mobilisation en Ukraine avec de nombreuses manifestations pour exiger sa libération.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'armée irakienne tente d'encercler l'EI à Tikrit