DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Changer notre relation à l'Union européenne", le souhait du chef de file du UKIP

Le UKIP met de l’eau dans son vin à deux mois des législatives britanniques. Le Parti de l’Indépendance du Royaume-Uni promet toujours de limiter

Vous lisez:

"Changer notre relation à l'Union européenne", le souhait du chef de file du UKIP

Taille du texte Aa Aa

Le UKIP met de l’eau dans son vin à deux mois des législatives britanniques. Le Parti de l’Indépendance du Royaume-Uni promet toujours de limiter l’immigration, mais pour la première fois, il ne donne plus d’objectifs chiffrés.

“Ce que nous voulons, c’est changer notre relation à l’Union européenne, reprendre le contrôle de nos frontières, et mettre en place une politique d’immigration positive. Une politique que la population britannique soutiendrait. Nous voudrions en fait un système à l’Australienne pour décider qui vient, travaille, et s’installe dans notre pays”, précise le chef de file du UKIP, Nigel Farage.

Le parti avait jusqu‘à présent pour objectif de réduire à 50 000 par an le nombre d’immigrés en Grande-Bretagne, contre environ 300 000 actuellement. Des chiffres éludés hier à Londres, lors de la présentation de son programme toujours anti-européen, et résolument populiste en vue du scrutin du 7 mai.