DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un an après, les différentes théories sur la disparition du vol MH370

Dans la nuit du 7 au 8 mars 2014, le vol MH370 de la compagnie Malaysian Airlines, effectuant la liaison entre Kuala Lumpur et Pékin, disparaissait

Vous lisez:

Un an après, les différentes théories sur la disparition du vol MH370

Taille du texte Aa Aa

Dans la nuit du 7 au 8 mars 2014, le vol MH370 de la compagnie Malaysian Airlines, effectuant la liaison entre Kuala Lumpur et Pékin, disparaissait des écrans de contrôle. Un an après, le mystère reste entier. Voici une liste des principales théories qui ont émergé depuis pour tenter d’expliquer ce qu’il s’est passé :

Il s’est écrasé dans le sud de l’océan indien
C’est la théorie officiellement retenue par les autorités, après analyse de signaux “ping” envoyés aux satellites du système britannique Inmarsat. L’analyse de ces données a permis de déterminer une vaste zone, de plusieurs dizaines de milliers de kilomètres carrés, dans laquelle les recherches se poursuivent, un an après la disparition.

La piste terroriste
Certains croient que l’appareil a été détourné vers la zone contrôlée par les talibans au Pakistan, afin d‘être ultérieurement chargé d’armes de destruction massive en vue d’attaquer Israël. Cette théorie a notamment été alimentée par le tweet du magnat des médias Rupert Murdoch.

Il a été victime d’une bavure militaire
Cette théorie est défendue dans le premier livre publié sur l’incident : “Flight MH370, the mystery” de Nigel Cawthorne. L’avion aurait été accidentellement abattu par un missile lors d’exercices militaires conjoints des forces américaines et thailandaise dans la mer de Chine méridionale.

Accident provoqué par la cargaison
Le Boeing 777 transportait officiellement plus de 200 kilos de batteries au lithium-ion, officeusement certains avancent le chiffre de 2400 kilos de batteries, une cargaison jugée dangereuse et qui, sous l’effet d’un choc, aurait pu prendre feu, exploser, provoquant le crash de l’appareil.

Il a été volontairement abattu par l’armée américaine
Marc Dugain, ancien patron de la compagnie aérienne française Proteus airlines, défend cette thèse. Selon lui l’armée américaine aurait agit dans la crainte d’une attaque de type 11 septembre contre sa base navale de Diego Garcia, dans l’océan Indien.

Il a été détourné sur ordre de Vladimir Poutine
C’est la théorie défendue par l’expert américain de l’aviation Jeff Wise dans le New York magazine et sur CNN. Le vol MH370 aurait été dévié vers une basse russe au Kazakhstan, sur ordre du Kremlin. Selon, le but aurait été d’intimider l’Occident, d’entrer en contact avec un passager ou de récupérer un objet caché à bord.