DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Mali: tirs de roquettes à Kidal, trois morts


Mali

Mali: tirs de roquettes à Kidal, trois morts

Au Mali, trois personnes sont mortes ce dimanche à Kidal suite à des tirs de roquettes visant un camp de la Minusma (Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali). Un casque bleu tchadien a été tué. Les deux autres victimes sont deux enfants qui se trouvaient à l’extérieur du camp. Il y a également plusieurs blessés.
(voir le communiqué de la Minusma)

Rissa Ag a été témoin de ces tirs. “On était en train de dormir, dit-il, quand les roquettes sont tombées. Deux sont tombées pas loin de ma maison, la troisième tout près. Plusieurs membres de ma famille ont été blessés. C’est le cas de ma femme qui a été sérieusement touchée.”

Pour l’heure, aucune revendication.

Kidal est située dans le nord-est du Mali, une zone où sévissent rebelles arabes et touaregs.

Cette attaque survient au lendemain d’un attentat commis dans un restaurant à Bamako, la capitale. 5 personnes ont été abattues : trois Maliens, un Français et un Belge. Cet attentat a été revendiqué par le groupe islamiste Al-Morabitoune.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Journée internationale de la Femme : contre le harcèlement et pour l'égalité