DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Elections en Israel: les arabes unis pour faire entendre leur voix

Les élections législatives israéliennes du 17 mars prochain pourraient voir émerger un nouveau premier ministre et un basculement du gouvernement

Vous lisez:

Elections en Israel: les arabes unis pour faire entendre leur voix

Taille du texte Aa Aa

Les élections législatives israéliennes du 17 mars prochain pourraient voir émerger un nouveau premier ministre et un basculement du gouvernement vers le centre gauche mais pourraient surtout réserver une autre surprise, du côté des arabes israéliens.

Aux côtés d’Haneen Zoabi, la pasionaria de la cause palestinienne, attaquée ici lors d’un meeting électoral, ils sont une poignée représentés au parlement israélien et souvent percus comme des ennemis de l’intérieur. Haneen Zoabi est députée depuis 2009 et essuie régulièrement les foudres de ses adversaires . Elle-même ne mâche pas ses mots à l’encontre de Netanyahu, l’accusant d’apartheid.

Et cette fois-ci, ils pourraient faire une vraie différence. Car pour la première fois, les candidats arabes israéliens ont décidé de s’allier au sein d’une liste commune, laquelle pourrait booster le vote des arabes israéliens d’une part et changer la donne politique de l’autre

Descendants des palestiniens restés sur cette terre après la création d’Israel en 1948, les arabes israeliens sont 1,4 millions, ils représentent 20% de la population. Ils sont majoritairement musulmans.

11 députés les représentent dans la Knesset sortante, sur 120 et issus de partis différents.

Traditionellement, les arabes israéliens votent moins que le reste de la population. 56% de participation en 2012 contre 67 pour l’ensemble du pays.

Jusqu‘à présent, aucun parti arabe n’a jamais participé à une coalition gouvernementale en Israel. Selon les derniers sondages, l’alliance de ces partis arabes pourrait leur permettre devenir le premier parti d’opposition.