DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les raffineries de pétrole, principales cibles de la coalition contre l'EI


Irak

Les raffineries de pétrole, principales cibles de la coalition contre l'EI

La coalition internationale a bombardé hier une raffinerie de pétrole du groupe État islamique au nord de la Syrie, près de la frontière avec la Turquie.

Un raid qui a fait 30 morts, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme qui précise que les victimes étaient des employés de la raffinerie et des djihadistes.

Un coup dur pour les islamistes qui tirent le plus gros de leurs revenus de la production de pétrole.

Ailleurs, les combats se poursuivent. À Tal Tmir, dans le gouvernorat d’Al-Hasaka, les combattants kurdes sont toujours en première ligne.

Côté irakien, l’armée peut compter sur le soutien de miliciens chiites du mouvement Hachid Chaabi (“Mobilisation populaire”) dans sa bataille pour Tikrit, l’ancien berceau de Saddam Hussein tombé en juin entre les mains des islamistes sunnites.

Des islamistes qui ont perdu le contrôle d’Al Dour, et d’une partie d’Albou Adjil, deux villes situées au sud de Tikrit.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Inde : au moins 18 personnes interpellées après le lynchage d'un violeur présumé