DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Tourisme et luxe : deux secteurs impactés par la récession en Russie


économie

Tourisme et luxe : deux secteurs impactés par la récession en Russie

La contraction de l’activité économique en Russie impacte beaucoup de sociétés de tourisme et de luxe, les obligeant à baisser leurs prix : LVMH a vu ses ventes plonger de 20% depuis janvier en Russie.
Le rouble a perdu la moitié de sa valeur face au dollar et à l’euro l’an dernier.
Ce qui veut dire que le pouvoir d’achat des citoyens russes s’est réduit et que les conséquences n’ont pas tardé. Baisse des dépenses de consommation, baisse globale des voyages à l‘étranger, générant une baisse des recettes des compagnies occidentales dans les secteurs du tourisme : on pense notamment aux stations de sports d’hiver en France, Suisse et Italie. A Courchevel, une station huppée des Alpes, le nombre des touristes russes a baissé de 20 à 30% cet hiver et ceux qui sont venus dépensent moins.
Les dépenses de tourisme des russes à l‘étranger avaient déjà baissé de 6% en 2014. Cette année on s’attend à un nouvel effritement.
Que dire enfin des sociétés suisses du luxe qui doivent affronter un marché russe anémique avec en plus une hausse de 20% du franc suisse récemment ?

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Apple va dévoiler sa montre connectée