DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un jeu télévisé qui vire au cauchemar


Argentine

Un jeu télévisé qui vire au cauchemar

Dropped, l‘émission de télé-réalité d’origine suédoise, devait être diffusée cet été sur TF1. Le concept : deux équipes, composées en partie d’anciens athlètes de haut niveau, sont larguées en pleine nature. L’aventure s’est arrêtée peu de temps après le début du tournage avec ce crash tragique, qui a coûté la vie à dix personnes, dont trois sportifs bien connus des Français. Le président Hollande a fait part de son ‘‘émotion’‘ : “J’ai forcément aujourd’hui une pensée pour ces trois champions qui, hélas, ont fait, à un moment, briller leur pays, et aujourd’hui sont morts. Je ne veux pas oublier les sept autres victimes et toutes leurs familles qui se trouvent endeuillées”, a déclaré le président de la République.

Vive émotion également à TF1, qui avait déjà été confrontée à la mort d’un candidat et d’un médecin sur une autre émission de télé-réalité Koh-Lanta, réalisée par la même société de production, ALP. “On ne peut que penser aux familles endeuillées, à la fois de nos trois grands champions, mais aussi de l‘équipe technique qui était avec eux, a réagi le PDG de TF1, Nonce Paolini. On n’en connaît pas les circonstances, mais ce que je peux vous dire, c’est qu’un jeu comme celui-là était fait pour apporter du bonheur à tous.’‘

D’autres candidats ont échappé de peu à la mort, comme le nageur et champion olympique Alain Bernard, qui a embarqué dans un autre hélicoptère pour une question de poids.

Selfie des candidats dans l’avion. Au premier plan, Alain Bernard. A droite, les trois victimes, côte à côte : Alexis Vastine, Florence Arthaud et Camille Muffat :

L’ancien footballeur Sylvain Wiltord faisait partie des candidats. Eliminé du jeu, il a réagi sur Twitter depuis Paris:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Choc après la mort de trois "champions français" en Argentine