DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Guerre en Syrie : cri de désespoir des ONG

Face à la guerre civile en Syrie et ses conséquences désastreuses pour les civils, des ONG poussent un cri de déception et de désespoir. Dans un

Vous lisez:

Guerre en Syrie : cri de désespoir des ONG

Taille du texte Aa Aa

Face à la guerre civile en Syrie et ses conséquences désastreuses pour les civils, des ONG poussent un cri de déception et de désespoir. Dans un rapport, 21 organisations de défense des droits de l’homme accusent ce jeudi la communauté internationale de ne pas avoir su gérer un désastre humanitaire et d‘être en partie responsable du fait que l’année 2014 a été la plus sombre du conflit syrien.

“Si vous regardez à travers les indicateurs que nous avons analysés, souligne Daniel Gorevan qui travaille pour l’ONG Oxfam, il y a eu plus de meurtres, plus d’attentats à la bombe, une augmentation massive du nombre personnes déplacées et une énorme augmentation du nombre de personnes qui ont besoin d’aide humanitaire à l’intérieur de la Syrie.”

Le rapport des organisations qui est intitulé “Échec coupable en Syrie” déplore que les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU ont été “ ignorées ou sapées par les belligérants, (…) ou par des pays membres du Conseil de sécurité de l’ONU”.

“Notre conclusion est que les résolutions du Conseil de sécurité ont essentiellement échoué par rapport à ce que (ses membres) avaient l’intention de faire, à savoir fournir la plus grande protection et l’aide aux gens à l’intérieur de la Syrie”, ajoute Daniel Gorevan.

Le 15 mars prochain marquera un triste anniversaire, celui du début du conflit en Syrie en 2011. Il y a presque 4 ans, qui aurait cru que des manifestations pacifiques menées par une partie de la population pour contester le régime seraient réprimées au point de déclencher une guerre civile.