DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les jeunes Italiens manifestent contre "La bonne école"

“La buona scuola”, la bonne école, ces étudiants italiens n’en veulent pas. La bonne école, c’est le nom de la réforme de l‘éducation chère à Matteo

Vous lisez:

Les jeunes Italiens manifestent contre "La bonne école"

Taille du texte Aa Aa

“La buona scuola”, la bonne école, ces étudiants italiens n’en veulent pas. La bonne école, c’est le nom de la réforme de l‘éducation chère à Matteo Renzi. Mais le projet de loi défendu par le Premier ministre a mobilisé des centaines d‘étudiants dans 30 villes italiennes

Point of view

Le gouvernement a une idée de l'école complètement fausse

.
“Nous nous sommes déjà mobilisés contre la réforme l’automne dernier, explique Susanna Montesano. Nous sommes contre leur idée de l‘éducation, nous avons beaucoup de solutions de rechange, nous sommes une usine d’idées que Renzi n’a pas consultée”.

“Nous voulons une école qui aille au-delà des classes sociales, rajoutre un jeune homme, et qui soit accessible à tous les élèves, quels que soient leurs revenus”.

“Le gouvernement a une idée de l‘école complètement fausse, dit un garçon. Nous exigeons des investissements pour étudier, et un système d’alternance qualitative entre l‘école et le travail pour qu’on ne soit pas les esclaves des entreprises.”

Le projet de loi devrait permettre l’embauche de quelque 160.000 enseignants précaires dès la rentrée 2015. Mais il prévoit aussi un allègement fiscal de 4.000 euros par enfant scolarisé dans les écoles privées, un point qui dérange.