DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Waterloo : la France fait passer à la trappe une pièce de monnaie commémorative


Le bureau de Bruxelles

Waterloo : la France fait passer à la trappe une pièce de monnaie commémorative

La Butte du Lion, symbole de la bataille de Waterloo dont c’est le deux centième anniversaire cette année : voilà ce que l’on aurait dû voir sur une édition spéciale de pièces de deux euros en Belgique. Seulement voilà, c‘était sans compter avec la susceptibilité française. Cette bataille, qui se solda en 1815 par une défaite cuisante de Napoléon face à une alliance européenne et aux Prussiens, ne peut figurer sur une pièce, s’est insurgé Paris. “ Trop préjudiciable “. Du coup, la Belgique a cédé. Et pourtant, 180.000 pièces déjà frappées attendaient leur mise en circulation.

Voilà qui ne va en tout cas pas améliorer l’image des Français en Belgique. Sur le site de la bataille, les commentaires des visiteurs sont sans concessions.

“ Déjà que pour le moments ils n’ont pas trop une belle image auprès des voisins européens, mais avec cette histoire en plus, ça n’arrange pas les choses “, lâche un étudiant.
“ En plus, on en a bien fait pour la guerre 14-18. Les Allemands ont été battus. Pourquoi est-ce qu’ils n’ont pas refusé cette émission de pièces en Belgique et dans l’Europe ? “, s’interroge un visiteur.
“ On aurait pu s’arranger peut-être pour insister un petit peu, pour défendre un petit peu cet environnement qui est splendide et qui est un souvenir important “, souligne un autre.

Une petite victoire pour la France qui fera peut-être oublier la grande défaite. Quoique, le 18 juin prochain, les festivités du deux centième anniversaire ne passeront pas aperçues.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Assassinat de Nemtsov : le Parlement européen réclame justice