DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Tikrit : l'armée irakienne attend des renforts


Irak

Tikrit : l'armée irakienne attend des renforts

Deux jours après leur entrée dansTikrit, les forces gouvernementales irakiennes semblent avoir stoppé leur assaut, même si des combats et des explosions ont été signalés dans le sud de la ville.

Selon le centre de commandement de l’armée, les soldats et les miliciens chiites ont reçu comme ordre de camper sur leur position en attendant l’arrivée de renforts.

Les jihadistes contrôlent environ la moitié de Tikrit. Hier, pourtant,
le gouvernement affichait son optimisme :

“Compte tenu de ce que j’ai vu et entendu ces dernières heures, je pense que la situation est très bonne, je pense que la libération de Tikrit est proche, plus proche qu’on l’avait calculé” a expliqué le ministre de la Défense.

Ce vendredi, neuf soldats irakiens ont été tués : trois dans une attaque qui a échoué, menée pour reprendre une école de médecine aux jihadistes, et six dans un attentat à la voiture piégée.

Les combattants du groupe Etat islamique ont qualifié de “mensonges” la progression des forces de Bagdad ces derniers jours. Ils se disent “inébranlables”.

Mais les milices chiites, qui appuient l’armée régulière, sont tout aussi déterminées.

En outre, des combattants des “Brigades de la paix”, fidèles à l’influent chef chiite Moqtada al-Sadr, semblent avoir pris position pour soutenir l’offensive armée. 1 500 hommes armés sont arrivés dans la ville voisine de Samara.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Egypte : les belles promesses de la conférence de Charm el-Cheikh