DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vers un enseignement multisensoriel ?

L’odorat, le toucher ou encore le goût : en quoi nos sens peuvent-ils nous aider dans nos apprentissages ? Gros plan sur l’enseignement

Vous lisez:

Vers un enseignement multisensoriel ?

Taille du texte Aa Aa

L’odorat, le toucher ou encore le goût : en quoi nos sens peuvent-ils nous aider dans nos apprentissages ?
Gros plan sur l’enseignement multisensoriel dans ce numéro de learning World.

Les méthodes traditionnelles d’enseignement font essentiellement appel à nos facultés visuelles et auditives. Mais, une nouvelle approche dite “multisensorielle” est à l’essai dans plusieurs pays à travers le monde. Objectif : recourir à l’ensemble de nos sens pour faciliter les apprentissages.
Le Dr Masmoudi est un fervent défenseur de cette approche. Nous avons rencontré ce professeur de psychologie cognitive à Tunis, la capitale tunisienne.

Tunis : à l‘école des cinq sens

Les sons ont-ils une odeur particulière ? La question vous paraît incongrue ? Pas pour le Dr Masmoudi qui prône une éducation multisensorielle, et ce, dès le plus jeune âge.

Dans ce jardin d’enfants de Tunis, le mercredi est synonyme d‘éveil musical. Associer des sonorités à des sensations olfactives, tactiles ou gustatives aiderait, en effet, les jeunes enfants à appréhender intuitivement le monde qui les entoure. Une méthode baptisée “enseignement implicite multisensoriel”.

Les travaux du Dr Masmoudi s’emploient ainsi à démontrer le lien existant entre apprentissage multisensoriel et créativité. Une méthode alternative aux enseignements conventionnels qu’il estime dépourvus de la charge émotionnelle suffisante pour susciter l’envie et le goût d’apprendre. Et une chose est sûre : l‘éveil sensoriel par la musique, parents et enfants en redemandent.

Etats-Unis : relaxation sur ordonnance

L’agencement d’espaces multisensoriels, c’est la spécialité de Linda Messbauer. Ce thérapeute occupationelle est une référence dans son domaine et c’est justement elle qui a conçu la salle multisensorielle de l’hôpital pour enfants Upstate Golisano de Syracuse dans l‘État de New-York. Ici, tout est fait pour aider les jeunes patients à décompresser afin de mieux vivre leur hospitalisation.

Le point avec Linda Messbauer :
“Une fois que le niveau de stress est retombé, le plaisir augmente ainsi que l’attention. Et dans ces conditions, l’apprentissage est possible. Cet apprentissage peut concerner l’aspect émotionnel, ou bien le langage, si le patient ne parlait pas avant ou encore, dans les cas de démence, on peut faire travailler la mémoire.”

Grâce à la relaxation, les enfants reprennent en douceur et à leur rythme le chemin de l’apprentissage. La salle multisensorielle, véritable parenthèse enchantée, leur permet le temps d’une séance de mettre la maladie de côté.

Allemagne : 1-2-3 soleil !

Quel point commun y-a-t-il entre une corde à sauter et le calcul ? Ou entre un trampoline et l’orthographe ?
La réponse nous vient de la Elbinselschule d’Hambourg. Une école qui a fait des expériences sensorielles le moteur de sa méthode d’enseignement.

Retour à l‘école pour ses professeurs allemands, l’occasion pour eux de se former aux techniques de l’enseignement multisensoriel. Au programme : des cours de danse et de chant, histoire de réveiller leurs sens.

La méthode enseignée ici combine approche multisensorielle et éveil corporel pour un apprentissage ludique et décloisonné des maths et de l’allemand.

Dessiner en musique pour donner forme à ses sensations, sauter à la corde pour réviser ses tables de multiplication … Cette pédagogie revue et corrigée a d’abord fait grincer les dents de nombreux spécialistes avant de les séduire. De fait, ils ont trouvé les élèves de la Elbinselschule très créatifs, autonomes et sûrs d’eux.