DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie : La Turquie pointe du doigt l'inefficacité de l'Onu


Syrie

Syrie : La Turquie pointe du doigt l'inefficacité de l'Onu

Des bombardements de l’armée de Bachar al-Assad sur les villes syriennes, la guerre quatre ans après se poursuit en Syrie, avec des chiffres terrifiants. Outre les morts, plus de 200.000, l’Onu annonce que près de 13.000 Syriens sont morts sous la torture dans les prisons du régime en quatre ans. L‘émergence de Etat islamique a renforcé la terreur.

Selon le président turc, son homologue syrien n’est pas le seul responsable de ce drame :

“Assad a massacré 350.000 personnes, déclare Recep Tayyip Erdogan, il a détruit son pays, son histoire, et les pays occidentaux n’agissent pas au Conseil de sécurité des Nations Unies.”

Le Conseil de sécurité est divisé sur la Syrie. Moscou, qui dispose d’un droit de veto, a toujours bloqué les résolutions visant Bachar al-Assad, son grand allié.

Les violences ont contraint plus de la moitié de la population en Syrie (11,2 millions de personnes) à quitter leur foyer. Selon l’ONU c’est la pire crise de réfugiés en 20 ans.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Statut des Républiques ukrainiennes : l'ultimatum des séparatistes à Kiev