DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Curiosité pour la Fashion Week de Lisbonne

Vous lisez:

Curiosité pour la Fashion Week de Lisbonne

Taille du texte Aa Aa

La 44e Fashion Week de Lisbonne avec pour thème, cette année la Curiosité a eu lieu du 12 au 15 mars avec pendant tout le week-end une trentaine de

La 44e Fashion Week de Lisbonne avec pour thème, cette année la Curiosité a eu lieu du 12 au 15 mars avec pendant tout le week-end une trentaine de designers et leurs collections automne été 2015.

Olga Noronha est une stylise basée à Londres et elle présente cette année une collection originale conçue comme une “deuxième peau”. Tout dans sa collection est dessiné pour suggérer les flux sanguins qui parcourent le corps.

La collection du couturier de Porto Ricardo Andrez s’intitule “Tall”, comme “Grand” ou “Élevé” : des tonalités sombres portées par des mannequins androgynes. Une collection un peu chaste dont l’esprit se rapproche parfois d’un univers religieux.

Dino Alves a, quant à lui, mélangé des tenues très sombres avec des couleurs très vives. Sa collection s’appelle “La couleur du salut” et le couturier explique s‘être inspiré des femmes qui, dans certaines campagnes s’habillent, entièrement de noir avec une grande élégance.

Le deuxième jour de la Fashion Week de Lisbonne était consacré aux collections de certains des plus renommés des couturiers portugais. Avec notamment la collection de Ricardo Preto intitulée “La Révolte silencieuse”.

Aleksandar Protic est lui un couturier serbe installé depuis 99 au Portugal et il présente, cette année, une collection inspirée de la peintre américaine Georgia O’Keeffe : des formes à la fois structurées et géométriques sur des tissus noirs, blancs, or ou argent.

Un message de solidarité pour la collection de Filipe Faisca. Le couturier a été invité par une ONG qui se consacre à l’aide d’enfants malades, avec pour résultat des formes en noir et blanc dessinés par les enfants eux-mêmes. Du coton, du cuir, du lin, mais aussi du latex et de la soie pour la collection de Filipe Faisca.

Quant au couturier Nuno Gama, il dit s‘être inspiré des Lusiades pour dessiner sa collection automne été 2015. Les Lusiades, c’est un poème épique du XVIe siècle qui raconte le destin de la nation portugaise. Les Lusiades revisitées par Nuno Gama, ce sont des silhouettes marquées et des volumes souvent rehaussés par de grands chapeaux.