DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Holcim-Lafarge : une fusion de moins en moins égale

Vous lisez:

Holcim-Lafarge : une fusion de moins en moins égale

Taille du texte Aa Aa

Le conseil d’administration du cimentier suisse Holcim remet en cause l’accord de fusion sous sa forme actuelle avec le français Lafarge.
Le mariage annoncé en avril 2014 a été conçu comme une fusion entre égaux même si l’offre publique d‘échange doit donner à Holcim une majorité du capital du groupe issu du rapprochement. Mais des perspectives de résultats plus favorables côté suisse et la flambée récente de la devise helvétique face à l’euro ont changé la donne. Le français Lafarge se dit prêt à discuter avec Holcim d’un changement de leur parité de fusion mais n’acceptera aucune modification du projet initial. Les termes initiaux de l’opération doivent déjà donner 53% de la nouvelle entité au groupe suisse et 47% au groupe français.