DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Scandale bancaire en Andorre


économie

Scandale bancaire en Andorre

En Espagne, Banco Madrid, la filiale bancaire à 100% de Banca Privada d’Andorra, a déposé le bilan lundi matin, poussée par La Banque centrale d’Espagne qui en avait pris le contrôle le 10 mars dernier après les accusations lancées par le Trésor américain sur les opérations de blanchiment d’argent que la maison mère de Banco Madrid, BPA, quatrième banque de la principauté d’Andorre aurait favorisé.
D’ailleurs, un des plus hauts responsables de la BPA, a été mis en examen lundi pour blanchiment d’argent. Dans ce contexte, les autorités andorranes ont pris des mesures pour rassurer sur la solvabilité de la Principauté et préserver la place financière andorrane. Le dépôt de bilan de la filiale madrilène fait partie de ces mesures, tout comme la mise à pied de l‘équipe de direction de BPA. Banca Privada d’Andorra a également limité les retraits bancaires à ses guichets à 2.500 euros par personne, par compte et par semaine.
Le ministre des finances de la Principauté rappelait lundi que depuis la signature en 2009 des premières conventions d‘échange d’informations fiscales, le gouvernement andorran s’est engagé à la transparence, à la prévention du blanchiment et que la Principauté est régie par la régulation internationale.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Armement : la Chine devient le troisième exportateur mondial