DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pour ou contre Netanyahu : législatives à suspense en Israël

Ce scrutin anticipé est désormais un référendum sur “Bibi”, le surnom donné au Premier ministre conservateur sortant, au pouvoir depuis 2009. A 65

Vous lisez:

Pour ou contre Netanyahu : législatives à suspense en Israël

Taille du texte Aa Aa

Ce scrutin anticipé est désormais un référendum sur “Bibi”, le surnom donné au Premier ministre conservateur sortant, au pouvoir depuis 2009.

A 65 ans, Benyamin Netanyahu a jeté toutes ses forces dans la bataille. Hier, il a promis qu’en cas de réélection, “il n’y aurait pas d‘État palestinien et qu’il y aura en revanche plus de colonies notamment à Jérusalem-Est”. Un coup de barre encore plus à droite qu‘à l’ordinaire pour tenter de débaucher des électeurs des partis extrémistes du Foyer juif de Naftali Bennett ou d’Israël Beiteinou d’Avigdor Lieberman, pourtant ses plus proches alliés. Netanyahu se veut le meilleur rempart sécuritaire face aux velléités nucléaires de l’Iran ou les menaces islamistes.

Mais le favori des sondages, c’est Isaac Herzog. Le chef des travaillistes s’est allié à la centriste Tzipi Livni, ex-ministre limogée de Netanyahu pour former l’Union Sioniste. Ce mouvement de centre-gauche a fait campagne sur la cherté de la vie et les problèmes économiques et sociaux comme la crise du logement.

Quelque soit le vainqueur, ce soir, il lui faudra créer une coalition solide pour gouverner avec une majorité de 61 sièges sur 120. Les partis de droite devraient être plus nombreux que ceux de gauche dans cette 20ème Knesset depuis la création de l‘État hébreu en 1948.

Un faiseur de roi apparaît de plus en plus. Il s’agit de Moshé Kahlon. Ex-membre du Likoud, il a créé son parti de centre-droit Koulanou qui est crédité d’une dizaine de sièges ce qui lui vaut les attentions de Netanyahu et Herzog qui lui ont tous les deux promis le ministère des Finances.

Ces élections auront bien sur une influence sur l’avenir dans les territoires palestiniens. Les déclarations fracassantes de Netanyahu ont provoqué des heurts ce matin en Cisjordanie.