DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"Omega 3", de la science-fiction cubaine


cinema

"Omega 3", de la science-fiction cubaine

En partenariat avec

Quand vous pensez à Cuba, la science-fiction n’est pas forcément la première chose qui vous vient à l’esprit. Pourtant, le scénariste et réalisateur Eduardo del Llano vient de signer le premier long-métrage de science-fiction 100 % cubain. “Omega 3” a été présenté au Festival international de cinéma de Porto, au Portugal. Euronews a rencontré Eduardo del Llano au Fantasporto.

“J’ai toujours aimé briser les clichés, c’est-à-dire que lorsque des situations particulières existent dans un pays, vous vous devez d’en parler. La condition humaine et les fondamentalismes, ce dont traite le film, sont universels et nous souffrons tous de cela”, explique le réalisateur cubain.

L’action d’“Omega 3” se déroule dans le futur, dans une société dominée par les végétariens et où manger de la viande est très mal perçu. Des factions de végétariens, impliqués dans une guerre mondiale, tentent d’imposer leur régime alimentaire au reste de l’humanité. Les deux personnages principaux sont des soldats de factions rivales, faits prisonniers par un ennemi commun.

“Les auditions ont été la partie la plus difficile. Lorsqu’ Eduardo m’a montré cette scène de guerre entre des mangeurs de légumes et des non-carnivores, les “Vegs” et les “Macs”, je croyais qu’il s’agissait d’un conflit entre deux marques de bières ou quelque chose comme ça. Ce n’est qu’après l’audition que nous avons compris de quoi il s’agissait. C‘était assez drôle”, raconte l’actrice Dailenys Fuentes.

“Le thème de l’alimentation est simplement un prétexte utilisé par Eduardo pour parler de différentes sortes de souffrances humaines qui sont bien plus complexes que la seule consommation d‘œufs ou de viande. Il a surtout voulu montrer comment vivent les Cubains depuis tant d’années”, ajoute l’acteur Carlos Gonzalvo.

Eduardo del Llano a eu recours à l’animation pour certains passages du film dont la bande originale est signée Osvaldo Montes, célèbre musicien argentin. Lors de sa sortie en août dernier à Cuba, le film avait reçu un accueil mitigé. Après cette première européenne à Porto, “Omega 3” est en marche pour d’autres festivals à travers le monde.

Prochain article

cinema

Les Boovs débarquent sur Terre