DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Russie : les constructeurs auto quittent le pays


entreprises

Russie : les constructeurs auto quittent le pays

Le marché automobile russe donne des sueurs froides aux constructeurs étrangers qui l’un après l’autre annoncent leur départ de Russie, l’arrêt partiel ou total de leur production ou bien encore leur décision de stopper leurs exportations de véhicules à destination du marché russe.
C’est ce que vient de décider la constructeur sud-coréen Ssangyong en motivant sa décision par la faiblesse du rouble et la crise économique en Russie. Le sud-coréen qui ne produit aucune voiture en Russie est bien sûr plus pénalisé que les constructeurs produisant en Russie. D’autres constructeurs sud-coréens avant Ssangyong : Hyundai et Kia ont aussi réduit leurs exportations d’automobiles vers la Russie en raison de la faiblesse du rouble et de l’inflation galopante.

Récemment c’est le géant américain General Motors qui annonçait son départ de Russie et la fermeture de son usine Opel de Saint Petersbourg.
La faiblesse du rouble pénalise les importateurs automobiles et l’inflation à deux chiffres les constructeurs qui sont implantés localement. Le problème posé par le marché russe a l’air insoluble.
Ainsi les prix de vente des voitures devraient fortement augmenter cette année.
Après une chute de plus de 10% en 2014, le marché automobile russe devrait se contracter de 25 à 35% cette année.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

entreprises

China Mobile : résultats en baisse, impactés par l'arrivée dans la 4G