DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Thaïlande : procès pour négligence pour Yingluck Shinawatra


Thaïlande

Thaïlande : procès pour négligence pour Yingluck Shinawatra

L’ex-Première ministre thaïlandaise Yingluck Shinawatra sera bien jugée pour négligence par la Cour suprême. Le procès débutera le 19 mai, quelques jours avant le premier anniversaire du coup d‘état militaire qui l’a chassée du pouvoir. Si elle est reconnue coupable de négligence pour son programme de subvention du riz, elle risque dix ans de prison.

Le bureau du procureur général a expliqué qu’”après examen de la plainte déposée par l’actuel gouvernement, cette affaire relevait de la compétence de la division criminelle de la Cour suprême en charge des hommes politiques“.

En janvier, Yingluck Shinawatra a déjà été interdite de vie politique pour cinq ans par l’Assemblée nationale.

Elle a toujours défendu sa politique de subvention aux riziculteurs, une subvention , selon elle, nécessaire pour aider les agriculteurs pauvres qui reçoivent historiquement peu d’aide du gouvernement.

Populaire dans les bastions ruraux, ce programme s’est révélé économiquement désastreux et a laissé au pays des stocks massifs de riz invendu.

Depuis sa prise de pouvoir en mai dernier, l’armée a multiplié les poursuites judiciaires contre les partisans de Yingluck, notamment en vertu de la loi controversée de lèse-majesté.

La Thaïlande, profondément divisée entre pro et anti-Shinawatra, est confrontée à une “crise politique récurrente” depuis le coup d’Etat de 2006 contre son frère, Thaksin Shinawatra.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Deux morts et des blessés dans l'attaque d'un pub en Suède