DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tunisie : les assaillants identifiés, le bilan s'alourdit

En Tunisie les deux assaillants ont été identifiés. Ils portent des noms tunisiens. Une manifestation a lieu cette après-midi en hommages aux 66 victimes, morts et blessés.

Vous lisez:

Tunisie : les assaillants identifiés, le bilan s'alourdit

Taille du texte Aa Aa

Yassine Abidi et Hatem Khachnaoui, deux noms à consonnance tunisienne. Ce sont les deux hommes qui ont fait un carnage hier dans le musée du Bardo à Tunis. Les autorités ont identifié les assaillants après qu’ils aient été abattus. L’attaque, toujours pas revendiquée, a fait 22 morts, dont 20 touristes, parmi lesquels deux Français. Quarante-quatre personnes ont été blessées, le président tunisien s’est rendu à leur chevet.

“Que Dieu pardonne les responsables de cette catastrophe, a déclaré le président Beji Caid Essebsi. Nous ne devons pas pleurer sur notre sort, nous devons utiliser tous les moyens possibles pour combattre le terrorisme.”

L’attaque du Bardo a duré quatre heures, pendant lesquelles les terroristes ont semé la mort dans le musée. Cette attaque est sans précédent depuis 2002 et l’attentat-suicide de Al-Qaïda contre une synagogue à Djerba dans le sud de la Tunisie. Il avait fait 21 morts. Comme hier soir, un rassemblement silencieux a lieu cette après-midi près du musée du Bardo. Objectif, montrer l’unité nationale de tout un pays face au terrorisme.

Un attentat contre le tourisme

Ce matin, le navire de croisière qui transportait la plupart des touristes tués ou blessés dans l’attaque a repris le large à la hâte, laissant derrière lui une Tunisie qui aura bien du mal à se relever de cet attentat. Le groupe italien Costa Croisières a d’ailleurs annoncé la suspension de toutes ses escales à Tunis. Après la crise du printemps arabe, c’est un nouveau coup dur pour l’industrie touristique, secteur stratégique du pays.