DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fêter Norouz à Londres

La diaspora iranienne se prépare à célébrer Norouz, le nouvel an perse. En Grande-Bretagne où vivent environ 90 000 iraniens, des magasins, comme

Vous lisez:

Fêter Norouz à Londres

Taille du texte Aa Aa

La diaspora iranienne se prépare à célébrer Norouz, le nouvel an perse. En Grande-Bretagne où vivent environ 90 000 iraniens, des magasins, comme celui-ci, proposent tout ce qu’il faut pour fêter dignement Norouz. La tradition veut que l’on dresse une table sur laquelle sont placés sept éléments pour souhaiter bonheur, santé et prospérité aux convives. C’est aussi le moment de donner des étrennes aux enfants et de fêter le printemps.

Point of view

Norouz est le plus important des jours fériés pour moi, je voudrais souhaiter une bonne année à tous les Iraniens à travers le monde.

Norouz est fêté depuis plus de 3 000 ans, il trouve ses racines à l‘époque de l’empire perse. En Iran et Afghanistan, il marque le début de la nouvelle année, mais il est célébré aussi par la communauté kurde en Irak, en Syrie, en Turquie… Plus de 300 millions de personnes fêtent Norouz dans le monde.

A Londres, notre correspondant a rencontré les clients du magasin “Caviar” :

Je suis ici depuis 40, 50 ans même, mais je n’ai jamais oublié la date du nouvel an iranien, nous célébrons toujours Norouz. ça me rappelle ma jeunesse quand mes parents nous donnaient des étrennes, et si vous, vous me donniez 50 pounds en cadeau ?”

Je souhaite vivre ces jours comme je les vivais en Iran. Je vais célébrer ce nouvel an comme le veut la tradition, dresser une table avec tout ce qu’il faut, même si je suis seule.”

“Norouz est le plus important des jours fériés pour moi, je voudrais souhaiter une bonne année à tous les Iraniens à travers le monde_.”

Ce soir, des fleurs, du blé, de l’ail, du vinaigre, des pommes, le samanou, un dessert très sucré, des pièces d’argent, toutes des choses commençant par “ç” seront donc placées sur la table de fête. La tradition veut qu’on place aussi un miroir, symbole de lumière, un livre du poète Hafez, un Coran pour les croyants et plus récemment, certains placent un bocal contenant un poisson rouge…

Et notre correspondant à Londres, Omid Lahabi, de conclure :
Le blé vert, “sabze” et “sombol” les fleurs sont les symboles de Norouz, ils marquent la fin de l’hiver et le début du printemps, la nature aussi commence une nouvelle vie, bonne et heureuse année !”