DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Grèce rappelée à l'ordre à Bruxelles

Athènes s’est fait rappeler à l’ordre en marge du sommet européen de Bruxelles. Le mini sommet à sept (Grèce, Allemagne, France, présidents du

Vous lisez:

La Grèce rappelée à l'ordre à Bruxelles

Taille du texte Aa Aa

Athènes s’est fait rappeler à l’ordre en marge du sommet européen de Bruxelles. Le mini sommet à sept (Grèce, Allemagne, France, présidents du Conseil, de la Commission européenne, de l’Eurogroupe et de la BCE) a permis de faire le point sur la situation réelle de la Grèce, et de rétablir la confiance selon le Président du Conseil européen, Donald Tusk. “ Il est certain qu’aujourd’hui, il nous semble que travailler ensemble, négocier, à Bruxelles et à Athènes, nous sera plus facile, “ a-t-il déclaré en conclusion du sommet européen ce vendredi.

La chancelière allemande a elle rappelé son attachement à chaque paragraphe de l’accord de l’Eurogroupe du 20 février sur la Grèce. Angela Merkel a aussi insisté sur le fait qu’Athènes avait, je cite, “ la propriété des réformes “.” Cela veut dire que le gouvernement grec a la possibilité de remplacer certaines réformes par d’autres réformes, si elles génèrent les mêmes effets. Il appartiendra aux institutions et à l’Eurogroupe de déterminer si elles génèrent bien les mêmes effet, “ a-t-elle précisé.

Le premier ministre grec, Alexis Tsipras, s’est engagé à présenter une liste complète de réformes dans les prochains jours, afin de décrocher la dernière tranche du prêt accordé à son pays en 2010. Il s’est aussi employé à rassurer : “ il n’y a absolument aucun problème de liquidité à court terme pour l‘économie grecque. Nos obligations envers les personnes concernées et les institutions sont totalement garanties. Et il est clair que l’argent déposé dans les banques grecques est en sécurité. “

De son côté, la Commission européenne a mis 2 milliards d’euros à disposition de la Grèce, des fonds destinés à renforcer les efforts en faveur de la croissance et de la cohésion sociale.