DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Uber fait aussi de l'ombre aux taxis new-yorkais


économie

Uber fait aussi de l'ombre aux taxis new-yorkais

Les légendaires taxis jaunes de New-York sont détrônés en nombre par Uber, la société américaine de véhicule de tourisme avec chauffeurs (VTC).

Selon la Commission des taxis et limousines de la ville de New-York, le nombre de véhicules estampillés Uber s‘élève à près de 14 100 dans la grosse pomme, contre 13 587 taxis traditionnels, signe du succès d’Uber, 4 ans après son lancement.
Uber a su s’implanter dans une cinquantaine de pays à travers le monde et ses chauffeurs circulent dans quelque 250 villles.

Cette présence suscite la plupart du temps la grogne des taxis, de nombreuses litiges impliquant la start-up californienne sont également en cours en France ou en Espagne.

En Allemagne, c’est l’application Uberpop qui a été visée par un tribunal de Francfort. Cette offre payante de transport entre particuliers a été interdite sur l’ensemble du territoire allemand.

Uber, qui a pénétré le marché allemand début 2013, a déjà été interdit dans plusieurs villes allemandes dont Berlin, par décision de justice.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

La banque espagnole Sabadell met la main sur TSB