DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nigéria : Boko Haram pointé du doigt après la découverte d'une fosse commune


Nigéria

Nigéria : Boko Haram pointé du doigt après la découverte d'une fosse commune

Au Nigeria, les troupes de la coalition contre Boko Haram ont découvert une centaine de corps près de la ville de Damasak, dans le nord-est du pays. La plupart ont été tués par balles, certains auraient également été décapités. Pour les autorités nigérianes, il ne fait aucun doute que le groupe islamiste est derrière ce massacre.

Damasak est situé tout près du Niger dans l‘État de Borno, le fief historique de Boko Haram. La ville avait été reprise il y a une dizaine de jours par les armées nigérienne et tchadienne, qui participent à l’offensive lancée le mois dernier pour chasser les combattants islamistes du nord-est du Nigeria.

Dans une interview, qui intervient à quelques jours des élections, le président nigérian Goodluck Jonathan a estimé que Boko Haram pourrait être définitivement chassé d’ici un mois.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Attentat de Tunis : les premières victimes rapatriées