DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Andalousie : premier grand test électoral pour Podemos


Espagne

Andalousie : premier grand test électoral pour Podemos

Teresa Rodriguez. Cette jeune femme fait trembler les partis traditionnels en Andalousie. Elue au parlement européen depuis 2014, elle est la candidate de Podemos, la formation anti-libérale qui gagne du terrain dans toute l’Espagne. Et l‘élection régionale qui a lieu ce dimanche en Andalousie pourrait bien voir la percée de ce parti fraîchement créé.

Les premiers à s’en inquiéter, ce sont les socialistes du PSOE, emmenés par Susana Diaz. Ils dirigent la région depuis des années, mais risquent désormais d’avoir à composer avec Podemos.

Les conservateurs du parti populaire (PP) sont eux aussi contestés par l‘émergence d’un parti centriste droit, Ciudadanos, bien décidé, comme Podemos, à en finir avec le bipartisme en Espagne.

Ce scrutin régional en Andalousie a vraiment valeur de test en vue des élections législatives prévues à la fin de l’année.

Au niveau national, Podemos grignote des points dans les sondages, surfant sur la victoire électorale de Syriza en Grèce, le parti de gauche anti-austérité avec lequel Podemos a noué une alliance.

L’Andalousie est une des régions espagnoles les plus touchées par la crise, avec un taux de chômage qui dépasse les 30%.

Les premiers résultats de cette élection régionale seront connus dans le courant de la soirée.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Un troisième homme directement impliqué dans l'attentat de Tunis (président)