DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un barrage gigantesque pour sceller la coopération entre Egypte, Ethiopie et Soudan

Un projet pharaonique qui est bel et bien lancé.. Celui du barrage Grande Renaissance, sur le Nil, et sur la construction duquel les chefs d’Etat

Vous lisez:

Un barrage gigantesque pour sceller la coopération entre Egypte, Ethiopie et Soudan

Taille du texte Aa Aa

Un projet pharaonique qui est bel et bien lancé.. Celui du barrage Grande Renaissance, sur le Nil, et sur la construction duquel les chefs d’Etat égyptien, soudanais et éthiopien se sont mis d’accord en signant un accord de coopération.

Si L’Egypte craignait que le barrage menace son approvisionnement en eau d’irrigation, les brouilles entre les trois partenaires semblent enterrées, et l‘édifice, situé en territoire éthiopien, devrait être prêt pour 2017.

Le président égyptien Al-Sissi :
“Vous allez vous développer et grandir et je serai avec vous, mais sachez qu’en Egypte, le peuple ne vit que de l’eau qui vient de ce fleuve”.

Mais Hailemariam Desalegn, le Premier ministre éthiopien, se veut rassurant :
“Je confirme que la construction du barrage Grande renaissance ne nuira pas à nos trois Etats, et en particulier au peuple égyptien”.

Le barrage hydroélectrique Grande Renaissance, construit par une entreprise italienne, sera le plus grand d’Afrique et pourra développer une puissance de 6000 mégawatts.