DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Crash de l'Airbus de Germanwings : faits et données


monde

Crash de l'Airbus de Germanwings : faits et données

Voici les données en notre possession ce mardi après-midi après le crash de l’avion de la compagnie aérienne Germanwings dans les Alpes-de-Haute-Provence.

L’avion

Il s’agissait du vol 4U 9525. L’Airbus était âgé de 24 ans. Il appartient à la famille des A320 (A318, A319, A320, A321), avions vedette du constructeur européen qui a connu une dizaine d’accidents depuis son entrée en service en 1988.

A ce jour, 6.194 appareils de cette famille sont en opération dont 3.663 A320, selon des données communiquées par le constructeur.

Mis en service en 1988, l’A320, utilisé pour les vols de courte et moyenne distances, est un concurrent direct du Boeing 737. Sa technologie a été sans cesse améliorée depuis ses débuts. Il existe désormais dans une version remotorisée dit “famille A320neo” (new engine option), moins gourmand en kérosène.

L’A320, avion révolutionnaire à sa sortie avec ses commandes de vol électriques gérées par ordinateur, avait divisé à l‘époque les pilotes notamment en France où il ramenait les équipages de pilotes de trois à deux. Son démarrage avait ainsi suscité la polémique.

Le trajet

“Le vol 4U9525 suivait la même trajectoire que celui de la veille”, indique Flightradar24 sur son compte Twitter. Flightradar24, un site qui affiche en temps “réel” les positions des avions en vol, rapporte que l’A320 a gardé sa vitesse mais est descendu de 18.000 pieds en 10 minutes environ.

Les conditions météos

Selon le secrétaire d’Etat aux Transports, Alain Vidalies, les conditions météorologiques n‘étaient “pas spécialement mauvaises”. Météo France indique même qu’elles étaient clémentes au moment du crash.

La compagnie aérienne

Germanwings est la filiale à bas coûts du groupe allemand Lufthansa. Elle a été créée en 2002. Francetvinfo indique qu’elle “était en lice dans la catégorie meilleure compagnie low cost aux Air Transport News Awards, récompenses décernées par le magazine spécialisé Air Transport News”.

Le lieu du crash

Selon Matignon, l’appareil s’est écrasé sur la commune de Méolans-Revel dans le massif des Trois Evêchés, dont le point culminant est la Tête de l’Estrop.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Enceinte de 5 mois et largement réélue à la Présidence d'Andalousie