DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Yémen : les autorités demandent une intervention militaire aux monarchies sunnites du Golfe

Les regards sont tournés vers Taëz, la troisième ville du Yémen. Taëz où des forces spéciales proches de la milice chiite des Houthis ont dispersé ce

Vous lisez:

Yémen : les autorités demandent une intervention militaire aux monarchies sunnites du Golfe

Taille du texte Aa Aa

Les regards sont tournés vers Taëz, la troisième ville du Yémen. Taëz où des forces spéciales proches de la milice chiite des Houthis ont dispersé ce lundi des manifestants protestant contre leur présence dans la ville.

Alors que sur la scène internationale certains craignent que le pays ne plonge dans la guerre civile, le ministre yéménite des Affaires étrangères par intérim Ryad Yassin a demandé aux monarchies sunnites du Golfe une intervention militaire. “Nous l’avons demandé pour des raisons d’urgence, parce que le facteur temps n’est en faveur de personne, surtout pas en faveur de ceux qui ont une légitimité constitutionnelle. Ce n’est pas dans notre intérêt en tant que simples citoyens, nous ne souhaitons pas voir davantage d’effusion de sang”.

Taëz est une ville stratégique pour les Houthis. Proches de l’Iran chiite, la milice contrôle le nord du Yémen et depuis février la totalité de la capitale Sanaa. Elle cible le sud du pays. Une zone dominée par les partisans du président Abd Rabbo Mansour Hadi, qui a fui Sanaa pour Aden et qui est appuyé par l’Arabie Saoudite sunnite.

À cet affrontement entre les deux camps, s’ajoutent les attentats suicide revendiqués par le groupe État islamique, comme ceux ayant fait 142 morts et plus de 300 blessés vendredi dans deux mosquées de Sanaa fréquentées par les Houthis