DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Argentine : la justice confirme qu'elle ne poursuivra pas la présidente pour entrave


Argentine

Argentine : la justice confirme qu'elle ne poursuivra pas la présidente pour entrave

C’est un nouveau revers pour l’accusation du défunt procureur Alberto Nisman. Cette dernière accuse Cristina Kirchner d’avoir couvert des dirigeants iraniens dans l’enquête sur un attentat antijuif de 1994 à Buenos Aires. Dossier sensible sur lequel enquêtait le procureur retrouvé mort mystérieusement début 2015.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Incendie et explosion spectaculaires en plein New York