DERNIERE MINUTE

Gratter, tamiser et trier les fragments de l’appareil : c’est le difficile travail des secouristes sur les flans de la montagne où s’est écrasé mardi l’Airbus. Les débris s‘étalent sur une superficie de 1,5 hectares.

Plus de No Comment

no comment

Vélo freestyle en Afghanistan

Des jeunes, garçons et filles, qui se retrouvent pour faire du vélo freestyle… Nous ne sommes pas en Californie mais dans la campagne à l’extérieur de Kaboul, en…