DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Crash : les familles des victimes encore un peu plus abasourdies par les nouvelles révélations


monde

Crash : les familles des victimes encore un peu plus abasourdies par les nouvelles révélations

A Düsseldorf en Allemagne, une messe a eu lieu en mémoire des 150 victimes. A la sortie de l’office, le chef des services d’urgence n’a pas caché que “les éléments d’enquêtes supplémentaires quant à l’acte volontaire du copilote et son profil psychologique “troublé” sont de nature à rendre plus difficile encore le travail de deuil”, explique Christoph Doerpinghaus.

Choc et stupeur renforcés également en Espagne, second pays le plus meurtri par le drame même si pour cet homme qui a perdu trois de ses proches, le plus important n’est pas là : “j’ai perdu trois proches, voilà les faits. Peu importe qu’il s’agisse d’un accident ou autre. Je ne veux pas le savoir, ça ne m’intéresse pas. Je vais retourner là où mes proches sont morts, là où ils sont tous morts. Excusez-moi, mais je ne peux pas continuer”, affirme Juan Padro.

Au “Vernet“http://fr.euronews.com/2015/03/27/crash-de-l-a320-4eme-jour-de-recherche-au-milieu-des-debris/, l’accueil des proches des victimes se poursuit avec un gros dispositif d’accompagnement et de prochains aménagements. Une cérémonie religieuse devait se tenir aujourd’hui à Digne. Les familles des victimes vont par ailleurs recevoir une première aide allant “jusqu‘à 50 000 euros par passager” versée par le groupe Lufthansa.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Yémen : l'Arabie Saoudite intensifie ses raids contre les rebelles