DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie : Idlib tombe aux mains des rebelles


Syrie

Syrie : Idlib tombe aux mains des rebelles

La ville d’Idlib, au nord de la Syrie, est tombée aux mains de plusieurs groupes rebelles, dont le Front al-Nosra, affilié à Al Qaida. Sur des images diffusées sur Internet, on aperçoit des combattants en train de détruire à la masse un symbole du régime, une statue de Hafez el-Assad, le père de l’actuel président syrien et ancien homme fort du pays.

En s’emparant d’Idlib, les rebelles contrôlent désormais l’ensemble de la province du même nom. Cette ville de 100.000 habitants est située tout près de l’axe routier stratégique qui relie Alep à Damas. Elle est aussi à moins de trois heures de route de la province de Rakka, le fief du groupe État islamique (EI).

Annoncée par l’Observatoire syrien des droits de l’Homme, la prise d’Idlib constitue une victoire importante pour la rébellion. Un épisode de plus d’une guerre qui a fait plus de 210.000 morts en l’espace de quatre ans.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Même mort, l'opposant russe Boris Nemtsov dérange