DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Boko Haram n'empêche pas les Nigérians d'aller voter


Nigéria

Boko Haram n'empêche pas les Nigérians d'aller voter

Boko Haram n’empêche pas les Nigérians d’aller voter. Le scrutin présidentiel et législatif se poursuit ce dimanche dans 300 bureaux de vote affectés la veille par des problèmes techniques. L’affluence semble toujours aussi forte et le dépouillement a commencé comme à Lagos, la capitale.

Par crainte de nouveaux attentats, le Nigeria a pris les devants et a mené dimanche des frappes aériennes contre des positions du groupe islamiste aux abords de la ville de Bauchi, dans le nord-est du pays.

La présidentielle de ce weekend est considérée comme la plus serrée depuis l’indépendance du pays. Goodluck Jonathan demande aux électeurs de lui accorder un second mandat malgré un bilan très critique. Le président sortant fait face à l’ancien général Muhammadu Buhari. Des résultats partiels sont attendus dans la journée.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Crash de l'A320 : le quotidien allemand "Bild" dévoile l'enregistrement de la boîte noire