DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Crash : toujours plus d'éléments sur la santé d'Andreas Lubitz mais toutes les hypothèses restent ouvertes

D’après le New York Times, le jeune copilote aurait demandé à être soigné pour des problèmes de vue qui risquaient de compromettre sa carrière. Une

Vous lisez:

Crash : toujours plus d'éléments sur la santé d'Andreas Lubitz mais toutes les hypothèses restent ouvertes

Taille du texte Aa Aa

D’après le New York Times, le jeune copilote aurait demandé à être soigné pour des problèmes de vue qui risquaient de compromettre sa carrière. Une information non confirmée par l’hôpital de Düsseldorf pour des raisons de confidentialité. En arrêt maladie le jour de la catastrophe, Andreas Lubitz semblait souffrir de troubles psychiques après un “épisode dépressif grave” en 2009. La police allemande a découvert “un grand nombre de médicaments” destinés au traitement dans ses domiciles.

Mais les enquêteurs appellent à la prudence avant de tirer toute conclusion. L’hypothèse de la défaillance technique n’est pas écartée et selon ce pilote qui connaissait Andreas Lubitz, il semblait “normal” :

“J’ai volé avec ce collègue une fois il y a trois ou quatre semaines. J’ai une vision normale, calme de lui. Il avait même des projets. Il disait qu’il était heureux de voler pour Lufthansa, qu’il voulait voler sur de plus longues distances et même devenir pilote sur l’A380”, explique le pilote Frank Woiton

Pendant ce temps, les familles des 149 victimes continuent à venir se recueillir sur les lieux du drame près du Vernet et également à Seyne-les-Alpes. Une cérémonie a eu lieu hier à Dignes et Angela Merkel participera avec d’autres dirigeants européens à une cérémonie nationale de deuil en Allemagne le 17 avril prochain en la Cathédrale de Cologne.