DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

78 ADN isolés sur le site du crash de l'A320

L'enquête progresse sur le site de l'accident de l'A320 de la Germanwings. 78 ADN ont été collectés. En revanche, la deuxième boite noire reste, elle, introuvable.

Vous lisez:

78 ADN isolés sur le site du crash de l'A320

Taille du texte Aa Aa

Le travail de fourmi des enquêteurs se poursuit dans les Alpes, six jours après le crash de l’A320 de la Germanwings.

Chaque jour, ils sont hélitreuillés sur les lieux pour tenter de retrouver la deuxième boite noire de l’appareil et les corps des victimes.

Un chemin est en cours d’aménagement pour permettre l’accès de véhicules. Il pourrait être achevé ce lundi soir.

En attendant, un laboratoire mobile a été installé à Seyne-les-Alpes.

78 ADN distincts ont pu être isolés. Ils seront rapidement comparés à ceux prélevés sur les familles des victimes pour que les corps soient rendus au plus vite à leurs proches.

Ce dimanche, le quotidien Bild a publié les échanges entre Andreas Lubitz et son commandant de bord, issus de l‘écoute de la boite noire qui enregistrait les sons dans le cockpit.

“Ouvre cette foutue porte”, aurait hurlé le pilote avant d’essayer de la défoncer à coups de hache.

Le journal avance également qu’Andreas Lubitz souffrait non seulement de problèmes psychiatriques mais aussi d’un décollement de la rétine, compromettant son avenir professionnel.

A Montabaur, la ville où il résidait, une chapelle ardente a été mise en place pour rendre hommage aux 150 victimes.

Une cérémonie de deuil national aura lieu le 17 avril à Cologne.