DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Crash du MH17 : lancement d'un appel à témoins lié à un missile BUK


Indonésie

Crash du MH17 : lancement d'un appel à témoins lié à un missile BUK

Huit mois après le crash du MH17 dans l’Est de l’Ukraine, un appel à témoins accompagné d’une vidéo est lancé par les enquêteurs concernant le lancement et le transport d’un missile sol-air Buk. Les enquêteurs examinent cette piste d’un tir de missile qui aurait abattu l’avion de la Malaysia Airlines.

“Ce que nous présentons maintenant, c’est ce scénario du système de missile Buk dans l’Est de l’Ukraine parce qu’il y a des informations que nous voulons montrer, que nous voulons vérifier, a déclaré Fred Westerbeke, le procureur général des Pays-Bas, qui dirige l‘équipe d’enquêteurs C’est la raison pour laquelle nous mettons l’accent sur cette partie. Mais bien sûr, comme je l’ai déjà dit, les autres scénarios sont toujours pris en compte dans l’enquête.”

Les missiles antiaérien BUK sont de fabrication russe.

Kiev et les pays occidentaux, estiment que le Boeing 777 de la Malaysia Airlines a été abattu par les séparatistes à l’aide d’un missile BUK sol-air fourni par la Russie. La Russie, elle, fait porter la responsabilité sur Kiev, qui dispose également de missiles sol-air.

L’avion transportait 298 personnes dont la majorité était des Néerlandais. Il s’est écrasé dans une zone contrôlée par les rebelles. Personne n’a survécu.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les Palestiniens commémorent la journée de la Terre