DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Air France confirme la présence de deux personnes dans le cockpit de tous les avions du groupe

Vous lisez:

Air France confirme la présence de deux personnes dans le cockpit de tous les avions du groupe

Taille du texte Aa Aa

Avec Hop! Air France veut reconquérir le marché domestique et concurrencer low cost et train. La compagnie aérienne française a dévoilé jeudi à Lyon sa nouvelle offre commerciale, 130 lignes d’ici l‘été. Après la tragédie de la Germanwings, le PDG d’Air France-KLM confirme qu’il y aura bien deux personnes en permanence dans les cockpits de tous les avions du groupe.

Alexandre de Juniac, PDG Air France-KLM

Notre étude de sécurité a été rendue hier et donc Air France, comme KLM, comme HOP! et comme Transavia, ont pris la mesure de l’application de la recommandation de l’Agence européenne de sécurité aérienne, c’est-à-dire de prévoir en permanence deux personnes dans le cockpit.

Antoine Juillard, euronews

Il y a une question qui a traversé pas mal d’esprits après cette tragédie, c’est de se dire : est-ce que les vols low cost sont peut-être finalement moins sûrs que les vols des compagnies traditionnelles. Quel est votre avis là-dessus ?

Alexandre de Juniac

Les statistiques d’accidents ou d’incidents que nous suivons évidemment tous de très très près dans le transport aérien ne montrent pas cela. C’est-à-dire que les compagnies ou les vols low cost ne sont pas moins sûrs que les compagnies ou les vols des compagnies traditonnelles. On ne peut pas dire ça. Et ce qui est arrivé à la compagnie Germanwings, est un cas très très particulier, très exceptionnel, qui à mon avis ne se rattache en aucune manière au caractère low cost ou traditionnel de la compagnie.

euronews

Prendre l’avion maintenant est-ce devenu plus risqué ?

Alexandre de Juniac

C’est moins risqué, non, non. Depuis maintenant 50 ans ou 60 ans que le transport aérien existe, l’accidentologie de ce mode de transport a considérablement diminué; c’est le mode de transport le plus sûr. Et 2014 – ça peut paraître un peu paradoxal parce qu’il y a eu des évènements assez exceptionnels et spectaculaires – a été l’année la plus sure d’après les chiffres qui ont été donnés par l’Association internationale du transport aérien. Donc c’est un mode de transport très très sûr. Que les passagers en soient bien convaincus.
Et tous les jours, et notamment en tirant les conclusions des accidents et des catastrophes aériennes qui ont pu se produire, nous travaillons à améliorer la sécurité. Partout dans le monde dans toutes les compagnies et tous les personnels qui contribuent à ça.