DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Mode : l'obsession des marques recule en Chine


le mag

Mode : l'obsession des marques recule en Chine

En partenariat avec

Des chaussures à plateforme totalement déjantées, c’est la marque de fabrique du designer mongolien installé à Amsterdam Hu Sheguang.
Retour aux origines pour son défilé à la Fashion week de Pékin, avec la traditionnelle veste d’hiver chinoise, matelassée et colorée, des vestes qui lui font penser à son enfance dit-il. Il entend intégrer sa culture dans son travail.

Par ailleurs l’obsession des marques est en train de reculer en Chine. Pendant très longtemps, il fallait que le logo soit visible sur les vêtements pour plaire aux fashionistas chinoises. italic“Si vous regardez les ventes sur le marché chinois, vous pouvez voir que dans le passé, c‘étaient les produits avec les logos des marques qui se vendaient le mieux explique la rédactrice en chef du Harper Bazaar Chine, Su Mang. Aujourd’hui, c’est moins le cas. Tout le monde préconise un vrai design, une mode plus dynamique, le logo est en train de disparaître.italic

Mais le chemin est encore long avant que les designers chinois construisent des marques aussi fortes que Chanel, Dior ou Gucci.

Le choix de la rédaction

Prochain article

le mag

Ralph Pucci : L'art du mannequin