DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le CICR distribue de l'aide dans l'Est de l'Ukraine où le cessez-le-feu reste fragile

Le cessez-le-feu demeure fragile en Ukraine. Le président Petro Porochenko a visité samedi le centre de formation de la Garde Nationale près de Kiev

Vous lisez:

Le CICR distribue de l'aide dans l'Est de l'Ukraine où le cessez-le-feu reste fragile

Taille du texte Aa Aa

Le cessez-le-feu demeure fragile en Ukraine. Le président Petro Porochenko a visité samedi le centre de formation de la Garde Nationale près de Kiev, alors que trois soldats ukrainiens ont été tués près des ruines de l’aéroport de Donetsk, dans l’Est du pays. Malgré le cessez-le-feu, les accrochages sont quotidiens.

“Nous voudrions démontrer que malgré la trêve, malgré le fait que les forces armées ukrainiennes, sous mes ordres, respectent l’accord de cessez-le-feu, s’il est violé, nous avons la capacité de répondre à l’agresseur”, a déclaré le président ukrainien.

Des équipes du Comité International de la Croix-Rouge ont distribué de l’aide humanitaire dans des villages de l’Est. Chaque habitant a reçu deux boîtes, l’une remplie de nourriture et l’autre avec des produits d’hygiène.

“Les prix sont si élevés, on ne peut rien acheter. Mais je ne veux pas d’aide humanitaire. Je veux la paix. Je veux juste que tout redevienne comme avant, que les gens travaillent et reçoivent leurs salaires. On vivait bien sans l’aide humanitaire et sans la guerre” dit une habitante, transportant sur l‘épaule ses deux boîtes d’aide humanitaire.

La situation est particulièrement critique pour les habitants des zones contrôlées par les rebelles, car Kiev a cessé d’y verser les retraites et les allocations.