DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Brésil : cortège funéraire sur fond de protestations après la mort d'un enfant


Brésil

Brésil : cortège funéraire sur fond de protestations après la mort d'un enfant

Ils ont investi cette fois les rues de Rio de Janeiro, convoyant un petit cercueil blanc.
Des dizaines de Brésiliens, dont certains protestent depuis plusieurs jours contre la violence policière dans les favelas, ont rendu hommage à Eduardo, ce garçon de 10 ans tué vendredi dernier dans un échange de tirs présumé entre policiers et trafiquants de drogue.

“Je suis venue demander aux policiers d’arrêter d’utiliser leurs armes contre les civils, explique Eliane Nascimento, une manifestante. Les gens biens, les enfants, la population, méritent le respect, tout comme les habitants des quartiers du sud, qui sont respectés. Ce doit être pareil pour ces communautés des favelas qui n’ont personne à qui rapporter leurs problèmes.”

En un peu plus de 24 heures, 4 personnes dont cet enfant ont été tuées par balles, 3 autres sont blessées.

Depuis vendredi, les habitants du complexe de favelas Alemao, où résident environ 70 000 personnes sont particulièrement mobilisées pour réclamer la paix.

En 2008, le gouvernement de Rio a déployé des Unités de police pacificatrice, une police de proximité, dans plus de 250 favelas.
Aujourd’hui des forces issues de la police militaire pourraient renforcer ce dispositif.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La Grèce promet de "respecter toutes les obligations"