DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Italie condamnée pour les violences policières de 2001

C‘était en 2001, en marge du sommet du G8 à Gênes. Les violences policières contre les altermondialistes avaient été telles qu’une personne avait été

Vous lisez:

L'Italie condamnée pour les violences policières de 2001

Taille du texte Aa Aa

C‘était en 2001, en marge du sommet du G8 à Gênes. Les violences policières contre les altermondialistes avaient été telles qu’une personne avait été tuée et plus de 80 blessées. Un de ces blessés vient de faire condamner l’Italie par la Cour européenne des droits de l’Homme car aucun des auteurs des violences policières n’a jamais été poursuivi. Seuls quelques responsables hiérarchiques avaient été condamnés à des peines très légères. Arnaldo Cestano, 61 ans au moment des faits, avait été agressé par des policiers masqués qui avaient fait irruption en pleine nuit dans une école où étaient regroupés des militants. Les autorités devront lui verser 45.000 euros de dédommagement. Mais surtout, elles sont sommées d’introduire le délit de torture, qui n’existe toujours pas dans le code pénal italien.