DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le dentiste du futur

Vous lisez:

Le dentiste du futur

Taille du texte Aa Aa

Ah, Monaco, ses plages, ses casinos, ses boutiques de luxe… Oui d’accord, mais figurez-vous que le Rocher est aussi le rendez-vous des nouvelles

Ah, Monaco, ses plages, ses casinos, ses boutiques de luxe… Oui d’accord, mais figurez-vous que le Rocher est aussi le rendez-vous des nouvelles technologies dentaires.

Finie la bonne vieille fraise qui fait mal aux gencives, ici on parle prothèses innovantes, 3D et chirurgie peu invasive.

“On a tous le souvenir des appareils dentaires de notre enfance, plein de ferraille et pas très beaux”, note notre reporter Claudio Rocco. “Que propose la technologie d’aujourd’hui ?”

“La technologie, c’est une gouttière qui permet d’arriver au même résultat final, mais beaucoup plus esthétique”, explique l’ingénieur français Stéphane Bouchon. “A partir d’un scan en bouche, nous allons pouvoir modéliser et établir un traitement orthodontique beaucoup moins invasif.”

Les appareils dentaires du futur seront ainsi presque invisibles et résistants aux bactéries. Autre bonne nouvelle, ils pourront être fabriqués très rapidement après la réalisation d’une simple empreinte dentaire.

Chez Amann Girrbach, une société américano-autrichienne, on va même plus loin. Grâce à la technologie qu’elle a développé, on pourra demain fabriquer des prothèses dentaires de manière automatisée plus de deux fois plus vite qu’avec la méthode habituelle.

“Imaginons qu’un dentiste veuille refaire une dentition complète pour un patient qui n’a pas de dents”, explique Maximiliano Gonzalez Zimmermann. “Il doit d’abord faire une impression avec du plâtre pour faire un modèle. Ce modèle est placé dans un scanner qui en fait une représentation en 3D, qui va permettre à notre logiciel de créer des dents qui s’adaptent parfaitement au patient. Ces dents seront fixées sur une prothèse dentaire en cire qui présente des trous. Des trous sur lesquels on place alors les dents les unes après les autres, comme sur un Lego.”

“Un des plus gros problèmes de la radiographie dentaire, c’est la haute dose de rayons X auxquels les patients sont exposés”, rappelle Claudio Rocco. “Mais la technologie moderne peut apporter des solutions.”

5 fois moins de radiations, voilà ce que propose une société finlandaise.
Grâce à ses faibles doses de rayons X, ce scanner nouvelle génération peut être utilisé avec des patients aux profils fragiles, comme les enfants, les personnes qui suivent une chimio-thérapie ou qui sont tout simplement sensibles aux rayons X.

Et pour finir, vous avez tous l’image du dentiste qui utilisent des petits miroirs arrondis pour tenter de voir ce qui se cache derrière vos dents. Eh bien tout ça, c’est terminé grâce à cet outil équipé de 10 caméras qui retransmettent sur écran une modélisation 3D de votre bouche.